La couleur, véhicule d’émotion, est toujours le point de départ et la passerelle vers la forme.

Peinture // Les toiles restent sans nom, laissant ainsi l'interprétation possible. Elles sont le résultat de moments, où l'esprit vagabonde librement, gommant une certaine réalité, laissant transparaître le visible du coeur.

 

La photographie de paysages comme point de départ. Geste lent, fluide, détaché de toute maîtrise pour rester dans une expérience continue tout au long du processus. Grattées, brossées, frottées, ces traces s’accumulent comme autant de doutes, de contradictions qui s’érigent en structure vers un choix final, poursuivant la pensée d’une peinture physiquement ouverte.

 

Je peins toujours une toile avec d'autres toiles, elles peuplent l’atelier, se cherchent dans des dialogues constamment mouvants.

Objet // Une sculpture, qui aurait du sens. Pour donner du sens à l’objet, NDW observe notre monde et trouve une réponse dans ses obsessions esthétiques, graphiques et chromatiques. Sa vision est empreinte de gaieté, de fantaisie, de poésie de tous les jours, de souvenirs de voyage... Un objet est aussi un produit, il correspond à un besoin, à un marché. C’est dans la façon d’exprimer sa raison d’être, par ses formes, son aspect, les idées qu’il contient, qu’il sera apprécié.

Nicolas de waël